Les violences conjugales, comment impactent-elles les entreprises ?

Articles

Une étude réalisée par le réseau « OneInThreeWomen », menée auprès de 6639 salariés de 6 multinationales de 6 pays différents, a dévoilé le 14 novembre 2019 des résultats inquiétants.

2 salariés sur 10, parmi les répondants, ont déclaré subir ou avoir subi des violences conjugales avec des conséquences sur leur vie professionnelle.

55 % déclarent que cela aurait affecté leur travail par des retards, de l’absentéisme ou une baisse de productivité.

16 % avouent même avoir été victimes de violences jusque sur leur lieu de travail.

9,5 % constatent des changements dans leur performance et leur productivité, 8,1 % de l’isolement et 5 % ont perdu leur emploi.

Et les collègues de travail dans tout ça ?

20 % des répondants ont confié connaître 1 ou plusieurs collègues ayant subi des violences conjugales. Leur travail en aurait été affecté indirectement par de l’inquiétude pour la victime, des appels malveillants du conjoint violent ou encore des tensions avec la victime.

Que peuvent faire les entreprises ?

Le coût économique estimé de ces violences sur les entreprises représenterait 228 milliards chaque année en Europe, selon l’évaluation de la valeur ajoutée européenne de 2011.

L’organisme européen contre les violences conjugales Wave déclarait en 2016 qu’investir 10 % de ce total dans la prévention des violences suffirait à réduire de façon significative leur impact financier sur les entreprises.

Et vous, que faites-vous pour lutter contre les violences conjugales et plus généralement contre les violences en entreprise ?

Source : « violences conjugales – Quel rôle pour l’entreprise ? », magazine « Actualités Sociales Hebdomadaires » n°3135 du 22 novembre 2019.

Une étude réalisée par le réseau « OneInThreeWomen », menée auprès de 6639 salariés de 6 multinationales de 6 pays différents, a dévoilé le 14 novembre 2019 des résultats inquiétants.

2 salariés sur 10, parmi les répondants, ont déclaré subir ou avoir subi des violences conjugales avec des conséquences sur leur vie professionnelle.

55 % déclarent que cela aurait affecté leur travail par des retards, de l’absentéisme ou une baisse de productivité.

16 % avouent même avoir été victimes de violences jusque sur leur lieu de travail.

9,5 % constatent des changements dans leur performance et leur productivité, 8,1 % de l’isolement et 5 % ont perdu leur emploi.

Et les collègues de travail dans tout ça ?

20 % des répondants ont confié connaître 1 ou plusieurs collègues ayant subi des violences conjugales. Leur travail en aurait été affecté indirectement par de l’inquiétude pour la victime, des appels malveillants du conjoint violent ou encore des tensions avec la victime.

Que peuvent faire les entreprises ?

Le coût économique estimé de ces violences sur les entreprises représenterait 228 milliards chaque année en Europe, selon l’évaluation de la valeur ajoutée européenne de 2011.

L’organisme européen contre les violences conjugales Wave déclarait en 2016 qu’investir 10 % de ce total dans la prévention des violences suffirait à réduire de façon significative leur impact financier sur les entreprises.

Et vous, que faites-vous pour lutter contre les violences conjugales et plus généralement contre les violences en entreprise ?

Source : « violences conjugales – Quel rôle pour l’entreprise ? », magazine « Actualités Sociales Hebdomadaires » n°3135 du 22 novembre 2019.

Sabine PENOT

Menu