Du nouveau pour les droits des personnes handicapées

Actualités

Depuis le 1er janvier 2020, la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) peut être prorogée « à vie » si l’altération d’une ou plusieurs fonctions physique, sensorielle, mentale, cognitive ou psychique est définitive et réduit les possibilités d’obtenir ou de conserver un emploi.

Enfin, il est prévu l’allongement de 5 à 10 ans de la durée d’attribution de l’allocation adultes handicapés (AAH) pour les personnes dont le taux d’incapacité ≥ 80 % est reconnu pour une durée limitée.

De même, depuis le 1er janvier 2019, l’AAH, la carte d’invalidité et la prestation de compensation du handicap peuvent aussi être prorogés « à vie » lorsque :

– le handicap n’est pas susceptible d’évoluer favorablement,
– l’atteinte à l’autonomie est définitive,
– et le taux d’incapacité permanente est ≥ à 80 %.

 

Depuis le 1er janvier 2020, la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) peut être prorogée « à vie » si l’altération d’une ou plusieurs fonctions physique, sensorielle, mentale, cognitive ou psychique est définitive et réduit les possibilités d’obtenir ou de conserver un emploi.

Enfin, il est prévu l’allongement de 5 à 10 ans de la durée d’attribution de l’allocation adultes handicapés (AAH) pour les personnes dont le taux d’incapacité ≥ 80 % est reconnu pour une durée limitée.

De même, depuis le 1er janvier 2019, l’AAH, la carte d’invalidité et la prestation de compensation du handicap peuvent aussi être prorogés « à vie » lorsque :

– le handicap n’est pas susceptible d’évoluer favorablement,
– l’atteinte à l’autonomie est définitive,
– et le taux d’incapacité permanente est ≥ à 80 %.

Menu